(Washington) La candidate démocrate à la vice-présidence des états-Unis, Kamala Harris, a suspendu ses déplacements jusqu’à dimanche en raison de cas de COVID-19 dans son entourage, a annoncé jeudi l’équipe de campagne de Joe Biden.

Agence France-Presse

Plus tard dans la journée, le candidat démocrate à la Maison-Blanche a lui annoncé avoir découvert ??vers midi?? qu’un membre de l’équipage de son avion de campagne avait été testé positif. Mais sur avis de ses médecins, il a décidé de ne pas interrompre sa campagne.??

L’ancien vice-président, agé de 77 ans, a été déclaré négatif mercredi soir.??

??Ce membre de l’équipage était dans l’avion avec moi, mais était à plus de 15?mètres de moi??, a tweeté Joe Biden.??

??Non seulement cet individu était à plus de 15?mètres et portait un masque, mais je portais aussi un masque N-95??, recommandé aux professionnels de santé par les autorités, a-t-il précisé.??

??Aucun membre de mon équipe n’a été en contact avec ce membre d’équipage non plus. Mes docteurs ont estimé qu’il n’était pas nécessaire que je me mette en quarantaine??, a ajouté Joe Biden.??

??Que cela serve d’exemple de l’importance de porter des masques et de maintenir une distance physique s?re??, a poursuivi le candidat qui a fait de son respect strict des gestes barrières un point central de sa campagne.??

Du c?té de Kamala Harris, un membre de l’équipage de son avion ainsi que sa directrice de communication, ont été déclarés positifs à la COVID-19.??

??Par excès de prudence et conformément à l’engagement de notre équipe de campagne en faveur des plus hauts niveaux de précaution, nous annulons les déplacements de la sénatrice Harris jusqu’au dimanche 18?octobre??, a dit dans un communiqué Jen O’Malley Dillon, responsable de la campagne du candidat démocrate?à la Maison-Blanche.

Les deux individus ont voyagé par avion avec la sénatrice démocrate le 8?octobre.

Selon l’équipe de campagne démocrate, Kamala Harris a effectué deux tests PCR depuis, qui sont tous revenus négatifs. La sénatrice démocrate n’a pas été en contact avec les deux individus ??dans les 48 heures précédant leur test positif??, précise-t-elle.

Ces annonces marquent le dernier rebondissement d’une campagne présidentielle chamboulée par la pandémie de COVID-19, deux semaines jour pour jour après le test positif de Donald Trump.